mardi 5 décembre 2017

♫ Ventes catastrophiques du nouveau Jean-louis Murat : "Travaux sur la N89"

jean-louis murat, jean-louis bergheaud, françois de roubaix, godard, travaux sur la N89, morgane imbeaud, meilleures ventes d'albums en France, mireille mathieu, plan marshall, amplis marshall, denis clavaizolle, johnny
Les travaux s'effondrent dès la première semaine.


Malgré le battage médiatique opéré par les courtisans habituels de la bobosphère, le nouveau disque de Jean-Louis Murat est entré à la... 56ème place des ventes d'albums en France. Derrière Mireille Mathieu qui, elle, entre à la 54ème place. Mireille Mathieu a, en 2017, plus de fans ultras que Murat sans avoir les grands quotidiens "sérieux" ou hebdos "culturels" avec elle. Trop fort ! C'est dire la force d'impact de ces médias. Vous avez dit crise de la presse ? Il faudrait vraiment un plan Marshall des médias dans ce pays (pas Marshall le secrétaire d'Etat, Marshall les amplis).

Jean-Louis Bergheaud (vrai patronyme du chanteur) ayant une caution "intello" fourbie par ces gens-là de longue date, le renier participerait à se désavouer eux-mêmes par la même occasion.



Murat a donc vendu, j'imagine, 15 disques à tout casser cette semaine. En même temps, c'est déjà pas si mal pour une tambouille pareille.
Vous savez ce qu'ils font comme travaux sur la N89 ? Ils plantent des navets.

jean-louis murat, jean-louis bergheaud, françois de roubaix, godard, travaux sur la N89, morgane imbeaud, meilleures ventes d'albums en France, mireille mathieu, plan marshall, amplis marshall, denis clavaizolle, johnny


Bien sûr, on aurait aimé ici que Murat sorte un bel et grand album. Il y a bien le morceau "Cordes" à sauver, pour sa connexion avec les limbes de François de Roubaix, mais c'est à peu près tout.
Même Sardou est plus novateur que lui aujourd'hui. Car l'Auvergnat a sorti un disque conceptuel, à l'épate et surtout archaïque : du déconstructionnisme de comptoir Dada à deux balles comme Godard n'ose plus en faire depuis un siècle. Boulez a fait ça 50 ans avant lui déjà. Il n’impressionnera que les journaleux trop effrayés à l'idée de passer à côté d'un grand disque novateur, la bonne blague. Ces gens-là n'ont pas plus d'oreilles que de cojones.

Ces calamiteux travaux sur la N89 plafonneront probablement à la 89ème place en 2ème semaine, avant de disparaître dans un éboulement prévisible.
Pour les travaux d'Hercule, on attendra le prochain Johnny.

Faites comme CharlElie, Gonzaï, Longueur d'Ondes, Causeur, Francis Zégut et Didier Varrod, suivez-moi sur Twitter :

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Murat, je n'ai pas encore écouté le nouveau, mais j'ai tendance à penser qu'il va me faire fuir !
    Le plus incroyable, c'est que Murat méprise les Inrockuptibles (comme à peu près la terre entière, c'était marrant au début...), mais comme il a besoin de ce torchon pour vivre, il ne le dira jamais... Vous avez dit cojones ?

    RépondreSupprimer
  2. Murat dit des journalistes qu'il les "déteste tous", publiquement (Cf. le concert de l'an dernier à la Maroquinerie), mais quand il a besoin d'eux pour la promo de ses disques, il les utilise sans vergogne, ces bonnes pâtes molles. Pourquoi se priverait-il : eux continuent à le solliciter, faisant comme si de rien n'était, à la fois groupies misérables et victimes consentantes. Cojones ?

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Absolument. Cela dit j'ai pour Murat des sentiments mélangés : je préfère quand même cette grande gueule aigrie qui ne joue pas (complètement) le jeu à tous les cireurs de pompes du show-biz (que j'ai parfois côtoyés - j'allais dire "fréquentés", mais non, quelle horreur...) qui sont incapables de dire autre chose que "la soupe est bonne" - alors que de toute évidence l'eau est tout à fait tiède. (Cf le dernier Renaud, objectivement très mauvais et totalement démagogue.) Disons que Murat a quelque chose d'imprévisible qui, à mes yeux, le rend presque rafraîchissant dans ce paysage consternant, et l'excuse partiellement de son tempérament caractériel.
    Ce qui est certain, c'est que les Inrockuptibles est un hebdo détestable, outrageusement caricatural dans sa bêtise et parfaitement ridicule dans son dogme de petits bourgeois peine-à-jouir parisianistes.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  6. On est bien d'accord ;-) Sur Les Inrocks, je vous renvoie au superbe "Billet dur" (mais vrai) que l'écrivain Jérôme Leroy leur a consacré il y a quelques années :
    https://www.causeur.fr/les-inrocks-amnesiques-et-complotistes-6182

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...