vendredi 28 février 2014

♫ J'ai vu le nouveau film des Inconnus : "Les 3 frères. Le retour"

Mon avis est celui d'un fan de la première heure, pas d'un triste sire de la critique bobo : je suis les Inconnus depuis leur toute première période, quand ils me faisaient déjà marrer dans Le Petit Théâtre de Bouvard (ils ne s’appelaient pas encore Les Inconnus) puis avec leur émission sur Europe 1, tout ça bien avant le tube "Télémagouilles".
Bien sûr, comme beaucoup de monde, comme les fans de ma génération j'imagine, la bande annonce a failli me dissuader d'y aller, tellement elle est mauvaise et les prestations promotionnelles du trio n'étaient pas plus engageantes (je pense aux sketchs dans le magasin de jouets).
Mais devant le flingage en règle de la critique coincée "unanime", et parce que le bouche-à-oreille parvient seul à faire remonter le courant des bonnes ondes de la franche rigolade en prise directe avec la vie, avec une efficacité qui hisse le film en tête du box office depuis 15 jours, je me suis laissé tenter.
Et bien m'en a pris !!
Pour tout dire, je classe le film dans la droite lignée du premier, sans aucune baisse de régime, malgré les craintes basées sur la bande annonce et les extraits. Je me suis marré comme une baleine, et dans la salle ça rigolait autant. Si les bobos n'aiment pas le film, c'est peut-être parce que le trio ne les y ménage pas, mais aussi parce que cette suite transpire la vie, la réalité familière à des millions de français, avec toute cette dégueulasserie ambiante éprouvée, les mêmes têtes de con, les mêmes misères mythomaniques, les mêmes mœurs déliquescentes (etc.) caractéristiques de notre société actuelle. Tout y passe : la banque, la misère sociale, l'éducation, la famille, l'argent, la drogue, la différence, Joséphine ange gardien, etc.
Le meilleur est pour la fin, dans une scène d'anthologie qui restera culte, avec les Inconnus parlant avec l'accent canadien dans une situation ubuesque.
N'écoutez pas les pisse-froid qui vous disent que les Inconnus ont recopié la trame du premier, ils n'ont pas vu le même film que moi : tout ici repose sur un vrai scénario, très écrit, excellemment dosé, comme à la grande époque du Splendid, des Bronzés ou autres... Inconnus (à part L'extra-terrestre).
Les 3 frères. Le retour vieillira comme un bon De Funès ou Bourvil.
Les Inconnus sont un peu nos Woody Allen à nous : ils n'ont pas leur pareil pour capter ces moments de vie où tout part en vrille avec grâce, ces instants surréalistes du quotidien qui prêtent à rire ou à se tirer une balle. Bourdon, Légitimus et Campan nous font préférer la première solution, pendant que les critiques continuent à prendre visiblement du plaisir à se tirer une balle dans le pied, pour ne pas changer.
D'ailleurs, je retournerai le voir une deuxième fois, comme à l'époque du premier volet.

Les Inconnus Le retour, Les trois frères, Les trois frères le retour, critique film les inconnus, film les inconnus, critique film les trois frères

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...