samedi 7 janvier 2017

♫ Rétrospective 2016 (2/10) : Eagles of Death Metal interdits de festivals en France !

eagles of death metal, bataclan, rock en seine, cabaret vert, jesse hughes, zipper down, attentats paris, philippe val, denis robert, philippe vandel, rétrospective 2016

Après les noces du Figaro et de Télérama, voici le deuxième volet de notre rétrospective 2016 !

Pour cause de délit d'opinion, le groupe de rock témoin aux premières loges et victime de la tragédie du Bataclan s'est finalement vu déprogrammé des festivals Rock en Seine et le Cabaret vert. On peut penser ce qu'on veut des propos du chanteur Jesse Hughes, mais qu'elle plaise ou non, la parole de quelqu'un qui a vécu la situation de l'intérieur doit être respectée et prise avec considération. Jesse Hugues est un témoin capital dans ce drame, point barre ! Les belles âmes qui ont interdit ce groupe n'étaient pas présentes dans le Bataclan le soir tragique du 13 novembre 2015. De victime, cet artiste s'est retrouvé coupable, victime de la bien-pensance et de l'aveuglement idéologique de la classe médiatique. Facile ensuite de faire porter le chapeau de la "bêtise délirante" à un cow-boy ouvertement pro-armes et pro-Trump (pas d'amalgame, n'est-ce pas ?).



Je ne vais pas polémiquer sur le sujet, mais un festival rock qui interdit un groupe de rock n'a rien de rock à mes yeux. Le rock, c'est la vie, la vraie.
Pour moi, interdire ce groupe, c'est insulter la mémoire des victimes du Bataclan, c'est comme leur faire un procès en mauvais goût post-mortem.

Philippe Val, ex-directeur de Charlie Hebdo qu'on ne peut soupçonner de complaisance à l'égard de Trump ou d'être un partisan du port d'armes, a lui aussi vu des jeunes gens - pas de filles, que des mecs - se congratuler en regardant une télé accrochée au plafond dans une pizzeria halal le soir du drame du Bataclan. Il l'a dit au micro de Philippe Vandel sur France Info (émission Tout et son contraire du 16/12/2015). Jesse Hughes en a vu danser, lui...

A bon entendeur-programmateur-censeur : "Toute vérité n'est pas bonne à dire" est un proverbe bien réel, c'est grâce à des gens comme vous qu'il se vérifie chaque jour.

Heureusement, ce ne sont pas quelques apparatchiks cultureux français qui dirigent le monde : les Eagles of Death Metal reviennent en 2017 par le biais d'un documentaire qui fera date.

Le batteur des Foo Fighters vient de déclarer récemment tout l'amour et le respect qu'il porte aux Eagles of Death Metal, dans les colonnes du NME ! Faut-il interdire Foo Fighters de Rock en Seine et de Cabaret vert ?

Et toujours en vente libre, l'excellent album Zipper Down (2 octobre 2015) :

eagles of death metal, bataclan, rock en seine, cabaret vert, jesse hughes, zipper down, attentats paris, philippe val, denis robert, philippe vandel, rétrospective 2016

Faites comme Christophe Officiel, CharlElie, Gonzaï, Longueur d'Ondes et Causeur, suivez-moi sur Twitter :
https://twitter.com/sebbataille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...