vendredi 16 août 2013

♫ Les médicaments génériques expliqués aux rockers

Les médicaments génériques me procurent la fâcheuse impression d'être arnaqué. C'est un peu comme si mon médecin me prescrivait une boîte de Duran Duran et que le pharmacien me donnait à la place, sans me demander mon avis, une boîte de Spandau Ballet ou de Wham.
"C'est la même chose" nous dit-on (discours qu'on retrouve chez les rock critics pharmaciens).
Non, ce n'est pas la même chose. C'est même très différent d'ailleurs. En fait, ça n'a rien à voir.

Alors méfiez-vous des génériques et des prescripteurs, et préférez toujours les pharmacies anglaises (MOJO - dont le dossier sur Nirvana ce mois-ci est exemplaire -, Uncut, Q, etc.) aux françaises, tenues pour la grande majorité d'entre elles par des petits trafiquants.


Duran Duran Les Pop modernes, MOJO, médicaments génériques, Q, rock critics, Uncut, Magic RPM, franck vergeade, vincent theval, label pop, bernard lenoir, christophe conte

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...