dimanche 18 août 2013

♫ Noir Désir aux Eurockéennes de 1993

Noir Désir a peut-être donné aux Eurockéennes de 1993 le concert le plus puissant de sa carrière.
Cantat était déchaîné, sa prestation vocale vertigineuse, sans limites. En transe, possédé, il a réussi à faire peur aux 80 000 personnes du public avec une incarnation de Jim Morrison à couper le souffle. L'un des concerts les plus marquants de ma vie.

Après quelques recherches sur Internet, j'ai remarqué qu'aucune trace de l'évènement ne figure nulle part et que je suis donc le seul à posséder une captation de cette prestation unique.

Pensant bien faire, j'ai communiqué il y a quelques années l'info à Barclay (la maison de disques de Noir Désir) en imaginant qu'ils seraient heureux d'apprendre l'existence d'un enregistrement de cette fameuse soirée aux Eurockéennes de 1993.

Pour toute réponse, j'ai reçu les menaces suivantes du service juridique :

"Cher Sébastien,

J’ai fait passer ta demande à notre direction et à notre chef de projet.

Nous t’informons que nous ne sommes pas intéressés par ton enregistrement et te signalons que tu as une interdiction totale de l’utiliser pour quelque exploitation que ce soit."

Naïf comme je suis, j'avais oublié une fois encore à quel point les maisons de disques françaises se foutent de la musique.

Le live officiel tiré de cette tournée de Noir Désir, Dies Irae, est complètement terne, sans intérêt, comparé à ce trésor. Comme le disait Denis Barthe (batteur du groupe) récemment : "les enregistrements de Dies Irae correspondent à des dates du début de la tournée, alors que nous sommes allés beaucoup plus loin au fil des mois". Le passage aux Eurockéennes constitue l'une des dernières apparitions scéniques de Noir Désir dans le cadre de cette tournée et le groupe est effectivement allé très loin ce soir-là, se lâchant comme jamais, pour le plus grand bonheur et frisson de l'assistance.

Les maisons de disques anglo-saxonnes savent y faire avec ce genre de matériel inespéré : les rééditions de Nirvana donnent lieu à chaque fois à l'exhumation d'un nouveau concert inédit et intégral du groupe de Kurt Cobain.
Ici, pour une réédition de Tostaky en 2012 (vingtième anniversaire de l'album), on a droit à une pauvre version "enrichie" de quelques démos, de quelques extraits d'un concert quelconque, et c'est tout. Comparez avec la réédition de In Utero célébrant le vingtième anniversaire de la sortie du dernier album studio de Nirvana, dans les bacs en septembre.

bootleg Noir Désir Eurockéennes, concert Noir Désir Eurockéennes, Eurockéennes 1993, live Noir Désir Eurockéennes, Noir Désir Barclay, Noir Désir Eurockéennes, Noir Désir Eurockéennes 1993


  

2 commentaires:

  1. Bien le Bonjour
    N'y Aurait T'il Pas Possibilité de L'Ecouter ???
    J'Ais Pour Ma Part Ecouter Bon Nombre d'Enregitrements de Ce Genre
    (Bien Que N'Ayant Jamais Pensé a Contacter une Maison de Disque, en en Ayant des "Unique" ...)
    Et Fais Partit Des Nombreux a Ne Pas avoir eu la Chance de L'Ecouter

    Si le Coeur Vous en Dit :
    Volem.mes.art@Gmail.com

    Bonne Journée
    Beber

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Beber,
      je découvre votre message seulement aujourd'hui. Je n'ai pas transféré la K7 sur CD, il n'y a donc pas de fichier mp3 pour ce concert. Néanmoins, plusieurs personnes m'ayant contacté à ce sujet, j'essaierai de faire quelque chose (et vous tiendrai au courant).
      Merci.
      Sébastien

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...