jeudi 12 juin 2014

♫ Fête des pères !!

Si votre père est fan de Pavarotti, ce livre est fait pour lui :

duran duran ordinary world, video ordinary world, duran duran les pop modernes, cadeaux fête des pères, pavarotti and friends, pavarotti simon le bon

Quant à Simon, il sillonne les mers à nouveau et prend des distances polies avec les autres pendant quelque temps. Le 12 septembre 1995, il participe en Italie au gala de charité "Pavarotti & friends" au profit des enfants de Bosnie, en présence de Son Altesse royale la princesse de Galles, Lady Diana. De nombreuses stars internationales, Bono et The Edge de U2, Brian Eno, Zucchero, Dolores O'Riordan (chanteuse des Cranberries), etc. ont répondu à l'invitation du célèbre ténor Luciano Pavarotti. Une demi-heure après le début du spectacle, Simon Le Bon et Pavarotti entrent en scène pour interpréter le classique de Duran Duran "Ordinary World", accompagnés de l'orchestre philharmonique de Turin. Alors que tout se déroule magnifiquement bien pendant les cinq premières minutes, le maestro perd les pédales dans le final et semble chercher une note à peu près juste dans une tonalité à peu près adaptée, sans succès, Simon Le Bon - impérial depuis le début - s'accroche sans broncher jusqu'au bout, ne laissant rien paraître de ce moment de solitude. Pavarotti a l'air totalement satisfait de la prestation quand les applaudissements s'élèvent, l'opéra est sauf.
Quelques années plus tard, en 2000, Simon Le Bon évoquera avec amusement cette prestation très particulière : "C'était drôle parce que Pavarotti n'a pas du tout chanté les backing vocals comme je voulais qu'il les chante. On a quand même réussi à faire la chanson correctement, on s'en est même plutôt bien sortis [...] Dans le public, il y avait la princesse Diana. Mais un rang derrière elle, il y avait ma mère, avec un immense sourire scotché sur le visage, toutes dents dehors ! Chaque fois que je la regardais, je ne pouvais m'empêcher de rire. Je suis sûr que la princesse Diana a cru que je me moquais d'elle, mais c'est ma mère qui me faisait rire."

(Extrait de Duran Duran : Les Pop modernes, Fayard, 2012).

 La reprise :

L'original :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...