mercredi 4 juin 2014

♫ Yves Bigot Forever (et en profondeur)

Je suis ravi de constater qu'Yves Bigot fait rire (ou consterne) d'autres que moi. Ici, c'est un animateur de la RTS (Radio Télévision Suisse) qui en rend compte dans son émission La Planète Bleue (de 31'40'' à 34'45'').

Bah, dommage que l'animateur ne rentre pas plus dans les détails, il en dit trop ou pas assez (ça sent un peu le contentieux professionnel pas encore tout à fait digéré). Alors pour mes chers lecteurs frustrés qui en veulent toujours plus (plus de suspens, de chroniques senties, de bonne musique, de rires jaunes, de vie 4G, d'amour illimité, d'attaques non diffamatoires mais presque - j'ai un bon avocat) et qui en ont toujours plus, voici un passage de Duran Duran : Les Pop modernes pour aller plus loin sur le sujet Yves Bigot. Mon éditeur a eu une petite frayeur sur le caractère diffamatoire éventuel du propos mais je l'ai rassuré  : "ce n'est pas de la diffamation, c'est juste l'expression d'un avis si j'ai bien compris ce que m'a dit mon avocat" :

Comme il fallait s'y attendre, l'album public de Duran Duran est éreinté par la critique. En France, Yves Bigot va jusqu'à le qualifier de "maillot jaune du plus mauvais live jamais publié par un groupe majeur". Ce journaliste sera à la tête des programmes maillots jaunes de la vulgarité télévisuelle, produits par Endemol France, dans les années 2000. 

(Extrait de Duran Duran : Les Pop modernes, Fayard, 2012, le livre que les rock critics ont aimé détester).

Pour moi, Yves Bigot, c'est un peu le contraire du Synthol : ça fait du mal là où ça fait bien. Par exemple : affirmer sur France Inter que Nicola Sirkis chante faux. Bon. D'ailleurs, à ce propos, Nicola Sirkis avait dit un jour au micro de France Inter, pour "faire chier Yves Bigot", que même Pavarotti chantait faux. "Non, on n'a pas le droit de dire ça !" avait répondu Bigot.

Sacré Yves ! Mais comment doit-on appeler ça alors, si on n'a pas le droit de dire que Pavarotti chante faux ? :


 Si vous appréciez les bonnes blagues d'Yves Bigot, vous pouvez aussi vous procurer son recueil Plus célèbres que le Christ ou ses biographies de Brigitte Bardot et de Michel Berger (vous pouvez aussi vous contenter des avis des lecteurs).

Et pour ceux que ça intéresse, le "maillot jaune du plus mauvais live jamais publié par un groupe majeur", excellent :

Bayon, Duran Duran Les Pop modernes, pavarotti simon le bon ordinary world, la planète bleue, Le Nouveau Dictionnaire du Rock, Live Duran Duran, Michka Assayas, Nick Kent, rock critics, RTS, yves bigot, nicola sirkis chante faux, voix nicola sirkis, indochine stade de france,  Yves Blanc



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...